• Les plaintes civiles de particuliers contre les institutions se multiplient depuis quelques années et concernent tous les secteurs ( militaire, terrorisme, écologie et maintenant sanitaire !

    Ces dernières années, il y a eu, par exemple :

    - La plainte contre l’armée française déposée par la famille d’un soldat français tué en Afghanistan, demandant à un juge d’instruction de vérifier s’il n’y avait pas eu des erreurs dans la chaîne de commandement !

    - La plainte en France du père israélien d’un soldat franco israélien demandant à un juge français de poursuivre le Hamas devant les tribunaux français pour séquestration !

    - La plainte déposée par le père de Mohamed Merah contre la police et l’armée française pour l’assassinat de son fils.

    - La plainte d’organisations écologistes contre l’inactivité de l’Etat en matière de réchauffement climatique

    - Et maintenant, la plainte de familles de victimes et de médecins demandant à des tribunaux civils de juger du bien-fondé des mesures sanitaires prises par le gouvernement pendant l’épidémie.


    Je ne peux pas m’empêcher de penser avec regret à ce qu’aurait été notre Histoire si ce phénomène était apparu plus tôt :

    - Une plainte des familles aurait peut-être permis de déterminer dans quelle mesure l’homo sapiens a contribué à la disparition des Néandertaliens. Y a-t-il eu massacre ? Ou seulement accaparement des territoires de chasse ? Y a-t-il lieu à réparation ?

    - A quoi aurait abouti la plainte de la famille de Vercingétorix contre César pour acte de torture et de barbarie et crime de guerre ? Je ne peux m’empêcher de rêver à un tel procès !

    - Et la plainte de la famille de Jacques de Molay, Grand Maître de l’Ordre des Templiers, contre Philippe le bel pour détournement de fonds et escroquerie, propagation de rumeurs, actes de barbarie et assassinats ! Je n’ose l’imaginer !

    - Et le pauvre Ravaillac ? Si ça se trouve, après un procès équitable engagé sur plainte de sa famille après son arrestation, et avec un bon avocat, il aurait peut-être été déclaré irresponsable et aurait échappé à la torture et à la mort par écartèlement !

    - Peut-être qu’une plainte de la famille de l’homme au masque de fer aurait permis à un juge d’instruction indépendant de révéler aux Français sa véritable identité et peut-être même son éventuelle parenté avec Louis XIV ! Quelle révélation, mes amis !

    - Et les plaintes qui se seraient accumulées contre Robespierre ! Avec peut-être extension de l’action contre Monsieur Guillotin ! Et Saint Just qui serait venu déclarer à la barre qu’il n’était pas au courant des pratiques du sieur Fouquier-Tinville ? ahlala, quel bonheur ça aurait été !

    - Et la famille de Charlotte Corday portant plainte contre Marat pour délation, appel au meurtre et complicité de crime contre l’humanité ?

    Bon je m’arrête là ! Mais je suis convaincu que si une telle pratique était apparue plus tôt, l’histoire de France eut été très différente de celle que nous connaissons !


    2 commentaires
  •  

    La députée Obono commente la nomination du nouveau Premier ministre. Rien que de très normal pour une femme politique ! Mais que note-t-elle en tout premier dans le CV du nouveau chef du gouvernement ? Hé bien qu’il s’agit d’un… "homme blanc" !

     Le premier ministre est... blanc !

    Cette petite manifestation de racisme "racialisé" qui n’a suscité aucune protestation de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise nous donne une idée assez précise de la nature de la société que voudraient instaurer en France les indigénistes et autres racialistes.

    Dans leur monde rêvé des indigénistes un journal télévisé pourrait donner à peu près ça " Une réunion de travail a réuni  à Matignon le Premier ministre blanc, l’ex ministre noir aux affaires européennes, un député asiatique frondeur, trois députés arabes musulmans de la majorité et un député arabe égyptien copte de l’opposition ainsi que deux représentants juifs de la profession de journaliste".

    Par ailleurs, cette remarque de Madame Obono montre que les indigénistes sont finalement ceux qui croient le plus à la réalité du Grand Remplacement. L’extrême droite la plus radicale et la plus stupide la présente comme une menace. Les indigénistes, eux, sont tellement persuadés que le grand remplacement a déjà eu lieu qu’ils en sont à s’étonner que le Premier ministre de la France soit blanc de peau.

    J’attends avec impatience de voir quel sort les électeurs réserveront aux candidats comme Madame Obono aux prochaines élections ! Ca pourrait nous donner une idée assez précise de ce que sera ce siècle !


    3 commentaires
  • C’est l’été

    ( Sur l’air de Vive le vent )

    C’est l’été, c’est l’été
    Viens vite t’amuser
    Il fait beau et il fait chaud
    Il faut en profiter. Hé !
    C’est l’été, c’est l’été
    Viens vite te baigner
    Bien avant que le soleil
    Ne retourne se cacher

     Vive l'été


  • La démocratie a des règles ... qui peuvent paraître absurdes.

    - A chaque élection présidentielle, on voit se déclarer des candidats qui ne représentent absolument rien dans l’opinion, dont on n’entend pas parler pendant cinq ans et qui brusquement se présentent au suffrage des Français comme s’ils représentaient un vrai mouvement d’opinion dans le pays. Mais voilà, ils ont réussi à passer à travers les filtres destinés à décourager les parasites, et vont donc bien profiter de la tribune inespérée qui leur est offerte avant de retomber dans l’oubli pendant cinq nouvelles années.

    La dernière fois , ils étaient au moins quatre  :
    Nathalie ARTHAUD,
    Philippe POUTOU,
    Jacques CHEMINADE,
    François ASSELINEAU,


     

    - Dans les débats démocratiques, il faut s’en tenir à la question posée et toute digression sur les positions passées et/ou internationales d’un débatteur est considérée comme une agression.

    Cela permet à un représentant du parti communiste de se présenter, à propos de l’application Stop-Covid, par exemple, comme un défenseur intransigeant des libertés publiques et individuelles. Et on est obligé de lui répondre sur ce sujet "Oui, mais ne pensez-vous pas que pour des raisons sanitaires, on peut envisager de réduire un peu les libertés… ?" La réponse de notre brave communiste est sans appel : "NON il n’en est pas question ! La liberté est une valeur fondamentale !"  Non, mais...!

    Vous admettrez avec moi que c’est quand même extraordinaire de cynisme et de tartuferie ! Ce type qui a comme modèle le régime cubain qui a interdit les partis politiques, qui a instauré un "passeport intérieur" pour se déplacer entre les différentes régions cubaines, qui met en prison des poètes et des écrivains pour avoir émis quelques réserves sur le paradis cubain ; ce type qui soutient bec et ongles le régime vénézuélien qui a confisqué tous les pouvoirs du parlement que l’opposition avait gagné, qui jette en prison les opposants qui le dérangent, qui n’a aujourd’hui que l’armée pour se maintenir au pouvoir ; ce type donc, prétend être en France le défenseur intransigeant de la démocratie et des libertés individuelles.

    Mais c'est la règle. Nous sommes en démocratie et le débat porte sur l'application Stop-Covid et pas sur le Venezuela.

    Voilà voilà !

     


    4 commentaires
  •  

    Le destin des Colomb :

    Pendant qu’aux Etats-Unis on déboulonnait Christophe, à Lyon on enterrait Gérard


     

    La vilénie de Villani

    La médaille de fiel à ce garçon (pourtant doué et sympathique) pour avoir mis un tel acharnement à faire perdre ceux qui l’avaient accueilli en leur sein.


     

    Le bad buzz de Buzyn

    Il fallait un candidat sérieux pour effacer l’image désastreuse du dragueur de putes qui avait fait le buzz. Ce fut Buzyn, sans préparation et un peu contre son gré. Elle a fini par proférer des propos aigris et stupides. Un naufrage.


     

    Abstentionnistes = Mélenchonistes 

    Apparemment, au vu des seuls suffrages exprimés, la France insoumise occupe la 7eme et dernière place des grandes forces politiques de ce pays.
    Mais en réalité, elle devance tous les autres partis politiques avec un score de plus de 58 %, soit plus que tous les autres partis réunis.
    L’explication est donnée par le leader lui-même : la décision d’une majorité de Français de ne pas aller voter constitue une " grève civique et une forme d’insurrection froide contre toutes les institutions du pays". Une façon donc très claire pour les Français d’exiger une 6eme république calquée sur celle qui a été instaurée au Venezuela et qui fait l’admiration des peuples du monde entier.


     

    Tout doux, Doucet !
    Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon veut faire de sa ville une ville de "terrestres" et une ville "100 % marchable".
    Au moment où tout le monde (y compris Macron) semble avoir compris qu’il est dangereux de s’attaquer à l’automobile (et ce, quelle que soit la méthode utilisée : limitation de vitesse, taxes sur le carburant, installations de portiques) le nouvel élu, lui, semble n’avoir jamais entendu parler ni de Gilets jaunes ni de bonnets rouges. Un extra-terrestre en somme ! 

    Il ne reste plus qu'attendre pour voir si ça va marcher.

     


     

     


    votre commentaire
  •  

    Ce bout de poème, issu du Cantique des cantiques de Salomon, qui a été présenté parfois comme une preuve du racisme (je suis noire MAIS je suis belle) contenu dans l’Ancien Testament (avec l'arrière-pensée qu'on peut imaginer), est tout simplement le début d’une histoire d’amour entre une bergère (le teint bruni par le soleil) et son amoureux.


     

    Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem,
    Comme les tentes de Kédar, comme les pavillons de Salomon.
    Ne prenez pas garde à mon teint noir :
    C’est le soleil qui m’a brûlée.
    Les fils de ma mère se sont irrités contre moi,
    Ils m’ont faite gardienne des vignes.

    Dis-moi, ô toi que mon coeur aime,
    où tu fais paître tes brebis,
    où tu les fais reposer à midi

    - Si tu ne le sais pas,
    ô la plus belle des femmes,
    sors sur les traces des brebis,
    et fais paître tes chevreaux
    près de la demeure des bergers.

     


     

    PS :  Autre poème du Cantique des Cantiques ici 

     


  •  

    Ma fille aînée suivait à ce moment-là une formation d’éducatrice spécialisée. Elle faisait son stage pratique dans un centre d’accueil pour enfants maltraités.
    Elle me raconte sa rencontre avec cette petite fille enlevée provisoirement à sa mère en cure de désintoxication. Elle garde soigneusement dans sa valise une enveloppe contenant de tickets de bus dont certains sont oblitérés. C’est le cadeau de Noël que lui a offert sa mère. Son premier cadeau. "Avec ça, ma puce, tu pourras aller à l’école toute seule. Comme une grande. Ce sera seulement quand Maman sera malade et ne pourra pas t’accompagner. Tu te mets bien à côté du chauffeur et tu lui dis que tu vas à l’école des Mirabelles. T’as compris ? à côté du chauffeur !"

    Pauvre petite puce. Dans le grand marathon de la vie, on n’est pas tous sur la même ligne de départ, loin s’en faut ! Toi, tu pars loin, très loin derrière tout le monde dans la grande quête du bonheur.

    Que deviendras-tu dans quelques années ? Y aura-t-il quelqu’un pour s’inquiéter quand tu sortiras le soir avec un garçon ? Quelqu’un pour te gronder quand tu rentreras trop tard ? Quelqu’un pour surveiller la hauteur de tes jupes ?

    Tes copines du collège trouveront que tu as "trop de la chance" : tu n’auras pas droit aux pénibles questions sur la famille des garçons que tu fréquenteras. Il n’y aura personne pour te gaver avec des leçons de morale d’un autre siècle. Personne pour te mettre la honte devant tes copines en venant te chercher à une heure du matin. Personne pour surveiller tes résultats scolaires. Personne pour s’inquiéter de savoir où tu traîneras le soir.
    Mais personne non plus pour te prendre dans ses bras et te consoler quand tu pleureras.

    D’une certaine façon, tu as plus de chances que les autres !
    Plus de chances d’être violée ou abusée que les autres filles. Plus de chances de devenir toxicomane à l’adolescence. Plus de chances de te prostituer en échange d’un téléphone portable comme les grandes de ton centre. Plus de chances de devenir une paumée. Plus de chances d’être manipulée par des crapules pour qui la vie des gens ne vaut rien.

    Mais rien n’est certain, ma puce. Avec un peu de chance et beaucoup de caractère, tu surmonteras peut-être tous ces obstacles, tu rencontreras des gens qui t’aimeront et te respecteront. Tu rencontreras peut-être un gars qui t’aimera et te fera une petite fille.

    Une petite fille que tu conduiras tous les matins à l’école en la tenant par la main et à qui tu offriras, à chaque Noël, des boîtes musicales, des poupées, des legos… des cadeaux, quoi !

     

     


  •  

    On se souvient tous du type qui, lors des dernières manifestations "Traoré",  déclarait à la foule que " La France, c'est-à-dire l'Etat français est un état totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste !"

    Cet homme est le leader de Ligue de Défense Noire Africaine et il n'est pas seulement un orateur hors pair subtil et intelligent, il est aussi apparemment ... un historien de haut vol ! Mais oui mais oui ! 

    Sur Twitter , il analyse le rôle du général De Gaulle pendant la dernière guerre mondiale et dévoile (quel scoop  !) quelles sont les forces qui ont libéré la France.  Ca vaut le détour ! 

    Attention toutefois : Gaullistes cardiaques s'abstenir 


     
    "Si Charles De Gaulle était un grand criminel, il fut aussi un fugitif de la seconde guerre dite mondiale, comme le dit si bien le savant Coovi Rekhmire (1) . Face à la débâcle française durant la guerre, De Gaulle prend la décision de fuir plutôt que défendre son territoire.

    Ainsi, tel un fuyard incapable de mourir pour sa patrie, le 17 juin de Gaulle part aussitôt pour Londres afin de poursuivre soi-disant la guerre. Avec l’accord de Churchill et après l’annonce de l’armistice faite par le maréchal Pétain, il lance, de l’extérieur, un appel à la résistance sur les ondes de la BBC, le 18 juin. De Gaulle était incapable d’assumer ses responsabilités de général qu’il ne méritait manifestement pas.

    Il ne reviendra qu’après la libération de la France par les Africains, bravoure africaine qu’il effacera des tablettes de l’histoire pour créer de toute pièce son mythe de résistant."


     

     

    (1) j'ai cherché sur internet qui était ce "savant". Il semble avoir écrit un seul ouvrage intitulé "Les relations entre les Noirs et les Juifs de l'antiquité à l'époque contemporaine" . Ouvrage qui, selon la fiche de présentation, étudie "la question du prétendu "esclavage" des juifs en Egypte et  la question du rôle des banquiers juifs actionnaires et bénéficiaires de la Traite négrière".

     

     

    De Gaulle vu par un racialiste

     


    2 commentaires
  • La poésie est un refuge pour autiste


     

    J'ai pour seul compagnon un compteur électrique, 

    Toutes les vingt minutes il émet des bruits secs

    Et son fonctionnement précis et mécanique

    Me console un p'tit peu de mes récents échecs.

    (Michel Houellebecq - Configuration du dernier rivage)


     

    J’habite  une vaste pensée

    mais le plus souvent je préfère me confiner

    dans la plus petite de mes idées.

    Ou bien j’habite une formule magique,

    les seuls premiers mots,

    tout le reste étant oublié

    (Aimé Césaire -Moi, laminaire) 


     

    Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.

    Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici (...)

    Pendant que des mortels la multitude vile,

    Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci,

    Va cueillir des remords dans la fête servile,

    Ma douleur, donne-moi la main ; viens par ici,

    Loin d'eux. 

    Baudelaire  - Recueillement





  •  Ou comment un groupe de jeunes "French-jazz vintage parisien" (l'expression est de Wikipédia, pas de moi :-) réussit à transformer une vieille chanson un peu doucereuse  d'Ella Fitzgerald en du bon Jazz rythmique.

     

     

    I love Paris in the springtime,
    I love Paris in the fall,
    I love Paris in the winter when it drizzles,
    I love Paris in the summer when it sizzles,

    I love Paris every moment
    Every moment of the year
    I love Paris, oh why do I love Paris
    Because my love is near.

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires