• Epitaphes de début d'année

    Rien de plus drôle que les épitaphes rédigées par vos ennemis.  Ce sont les seules que l'Histoire retient. Exemples connus :

    à Richelieu
    Ci-gît un fameux Cardinal
    Qui fit plus de mal que de bien
    Le bien qu'il fit, il le fit mal
    Le mal qu'il fit, il le fit bien.

    au Baron de Selles
    Dieu fit Selles,
    Dieu défit Selles,
    Et aux vers mit Selles.


    à une courtisane
    Ci-git, dans une paix profonde,
    Cette Dame de Volupté,
    Qui, pour plus grande sûreté,
    Fit son paradis dans ce monde.

    à Louis XV :
    Ci-gît Louis, notre bon Roi,
    On dit qu'il fut bon... mais à quoi ?


    à Robespierre
    Passant, ne pleure pas sur mon sort
    Si j'étais vivant, tu serais mort

    à une épouse
    Ci-gît ma femme : Oh que c'est bien
    Pour son repos et pour le mien.

     

    « Dernières indignations avant 2015Crise grecque : Ulysse revient ! »