• L'indigné en chef

    L'indigné est mort. Espérons que sa trouvaille médiatico-comique ne lui survivra pas. "Réfléchissez bien, choississez un motif, n'importe lequel, et indignez-vous". Autrement dit : pas la peine d'essayer de comprendre les choses, pas la peine de tirer les leçons de l'Histoire, pas la peine de réfléchir ! l'indignation, surtout si elle est médiatique et vociférante, suffit. 

    Tout cela a donné une génération d'indignés burlesques où l'on trouve pèle-mèle des jeunes crétins se qualifiant très sérieusement de robin des bois devant Wall Street, des communistes espagnols ravis de trouver une couverture, des gens se présentant devant une caméra pour déclarer qu'ils sont contre l'austérité et certainement aussi contre le cancer et les tsunamis.

     Des "jeunes" (pauvres de nous) qui déclarent que "la dette" n'est pas la leur et qu'ils ne veulent pas la rembourser. Ils sont européens, ils sont arrivés au monde dans des hôpitaux stérilisés construits spécialement pour ça, avec du personnel compétent mis à leur disposition gratuitement, ils ont été à l'école pendant une vingtaine d'années gratuitement, ils ont été pris en charge gratuitement aux urgences le jour où ils se sont faits un gros bobo lors de leur première chute à vélo, mais ils estiment que tout cela est normal et ne coûte pas un sou ! Les politiciens ( de droite et de gauche, évidemment) n'ont rien fait pour eux. Tout cela c'est dans la nature, c'est  normal, c'est donné! 

     

    En s'indignant tout court, sans plus de précisions, on ouvre grand la porte à tous les apprentis assassins qui, eux aussi, sont de sacrés indignés ! Tous les extrémistes sont indignés, qui le conteste ? 

    - Les Lepen père et fille sont indignés, bien sûr, ils le disent souvent ! les arabes, les juifs, les francs-maçons, l'Europe... beaucoup de choses les indignent! 

    - Staline, Pol Pot, Mao étaient de grands  indignés, évidemment ! pensez-vous que l'on puisse prendre la décision de massacrer des millions de gens sans être indignés par eux ?  

    - les cinq indiens qui ont violé, torturé et tué une jeune femme disent (par la voix de leur avocat) qu'ils étaient indignés de voir une femme sortir dans la rue en pleine nuit ! 

     

    Je sais, monsieur l'indigné en chef, que tu es de gauche et que ce n'est pas à ces gens-là que tu penses quand tu nous sommes d'être indignés. Mais objectivement, ce sont eux qui sont légitimés par ton mot d'ordre, le plus con de ce début de troisième millénaire qui nous en promet bien d'autres !

     

     

     

    « La rebelleVox populi »