• Le pape se rebiffe

     

    Oh... il ne se rebiffe pas vraiment !

    Mais on l’avait tellement entendu dire depuis son élection que l’Europe était vraiment "vieille pute" de ne pas accueillir tous les migrants du monde, tellement entendu dire que les chrétiens commettaient autant d’actes terroristes que les musulmans, que l’on doutait de sa capacité à dénoncer les islamistes. 

    Bon, il évite soigneusement de prononcer le mot "islamiste" certes, mais en même temps il les qualifie de "satanique", ce qui, pour quelqu'un qui occupe la fonction de représentant de Dieu sur Terre, est une accusation grave !

    Il le fait aussi avec beaucoup de retard, mais c’est normal, il fallait qu’il réunisse en concile ses conseillers en communication.

    « Comme il serait bon que toutes les confessions religieuses proclament que tuer au nom de Dieu est satanique .

    Aujourd’hui dans l’Église, il y a plus de martyrs chrétiens que dans les premiers siècles. Des chrétiens qui souffrent aujourd’hui, emprisonnés, torturés, tués parce qu’ils ne renient pas Jésus Christ. Cette cruauté qui requiert l’apostasie est, disons le mot, satanique.

    Nous devons le prier – c’est un martyr, et les martyrs sont des bienheureux – pour qu’il nous donne à tous la fraternité, la paix, et aussi le courage de dire la vérité : tuer au nom de Dieu est satanique »

     

     

    « A la recherche du nouveau président : MarineLa Syrie, championne du Monde de l'accueil de réfugiés »