• Les tontons flingueurs sont présidentiables

     

    C’est une banalité de dire aujourd’hui que Nicolas Sarkozy d’abord, et François Hollande ensuite, ont rabaissé la fonction présidentielle, le premier en considérant sa mission comme celle d’un manager technique, le second en montrant, à son corps défendant, qu’avec un peu de chance, on peut parvenir aux plus hautes fonctions.

    Le premier était un parvenu, le second un chanceux.

    Le premier un petit nerveux sportif et inculte, le second un petit gros velléitaire et tout mou.

    Tous les deux largués par des femmes pendant leur mandat. Le premier par une femme qui était folle amoureuse d’un autre. Le second par une furie vengeresse aussi autoritaire que lui était veule.

    Les deux sont persuadés qu’il existe un trou de souris qui pourrait leur permettre de rempiler : pour eux, Marine Le Pen étant assurée d’être au second tour (à qui la faute ?) il suffirait d’arriver deuxième et le tour serait joué.

    Arriver deuxième : leur suprême ambition

    Arriver deuxième, même avec 6,3 % des voix ! Seul compte le résultat final.

    Les deux ont tellement rabaissé le prestige de la fonction présidentielle qu’ils ont favorisé l’émergence d’une multitude de candidats tous plus médiocres les uns que les autres se présentant sur la base que "si eux ont réussi, pourquoi pas moi ?"

     

    Aujourd’hui un Macron qui dans n’importe quel autre circonstance n’aurait comme seul ambition que d’être sous-secrétaire d’état au budget se voit déjà Président de la République.

    Aujourd’hui, un Benêt Hamon avec le charisme d’un escargot dépressif s’imagine avoir la stature pour occuper la fonction présidentielle.

    Aujourd’hui, un Filoche se présente sur la base que "même une chèvre battrait Hollande", ce qui en dit long sur l’estime qu’il a de lui-même et de la fonction.

    Aujourd'hui un Lemaire se comparant certainement à ces deux-là, se présente en déclarant que son principal obstacle est son intelligence.

    Aujourd'hui, une Nadine Morano se sent prête, elle qui n’est pas raciste puisqu’elle "reçoit des mails de gens de couleur" et qu'en plus "elle a une amie plus noire qu’une Arabe".

     

    « La Diable a encore frappé l'ItalieMon pote Léonard »