• Ma famille portera plainte !

    Un phénomène d’une importance considérable dont on mesure encore mal les énormes conséquences sur l’avenir de l’humanité est en train de s’installer dans nos sociétés : la plainte de la famille contre l’Etat et l’armée.

     

    Le principe de la plainte contre les institutions s’était déjà généralisé, de façon tout à fait légitime, dans des situations "civiles" : accidents médicaux ou chirurgicaux, accidents d’avion, attentats terroristes, etc.

    Voilà maintenant qu’elle s’étend au domaine militaire et aux décès et préjudices provoqués par les conflits mondiaux !

    Ces derniers temps, par exemple, il y a eu :

    - La plainte contre l'armée française déposée par la famille d’un soldat français tué en Afghanistan,  demandant à juge d’instruction de vérifier s’il n’y avait pas eu des maladresses ou des erreurs dans la chaîne de commandement !

    - La plainte en France du père d’un soldat franco israélien venu demander à un juge français de poursuivre le Hamas devant les tribunaux français pour séquestration !

    - La plainte déposée par le père d'un assassin terroriste contre la police et l'armée française pour l'assassinat de son fils.

     

    Qui contestera encore que nous vivons dans ses sociétés parfaitement idylliques où le plus modeste d’entre nous, le plus humble des citoyens a le droit de porter contre les terribles institutions que sont l’Etat et l’armée ?

     

    Je ne peux pas m’empêcher de penser avec regret à ce qu’aurait été notre Histoire si ce phénomène était apparu plus tôt :

    - Une plainte des familles aurait peut-être permis de déterminer dans quelle mesure l’homo sapiens sapiens a contribué à la disparition des cro-magnons. Y a-t-il eu massacre ? ou seulement accaparement de tous les territoires de chasse ? Y a-t-il lieu à réparation ?

    - A quoi aurait abouti la plainte de la famille de Vercingétorix contre César pour acte de torture et de barbarie et crime de guerre ? Je ne peux m’empêcher de rêver à un tel procès !

    - Et la plainte de famille de Jacques de Molay, Grand Maître de l’Ordre des Templiers, contre Philippe le bel pour détournement de fonds et escroquerie, propagation de rumeurs et assassinats ! Je n’ose l’imaginer !

    - Et le pauvre Ravaillac ? Si ça se trouve, après un procès équitable engagé sur plainte de sa famille après son arrestation, et avec un bon avocat, il aurait peut-être été déclaré irresponsable et aurait échappé à la torture et à la mort par écartèlement !

    - Peut-être qu’une plainte de la famille de l'homme au masque de fer aurait permis à un juge d’instruction indépendant de révéler aux Français sa véritable identité et peut-être même son visage ! Quelle révélation, mes amis !

    - Et les plaintes qui se seraient accumulées contre Robespierre ! Avec peut-être extension de l’action contre Monsieur Guillotin ! Et Saint Just qui serait venu déclarer à la barre qu’il n’était pas au courant des pratiques du sieur Fouquier-Tinville ? ahlala, quel bonheur ça aurait été !

    - Et la famille de Charlotte Corday portant plainte contre Marat pour délation, appel au meurtre et complicité de crime contre l'humanité ?

    Bon je m'arrête là ! Mais je suis convaincu que si une telle pratique était apparue plus tôt, l'histoire de France eut été très différente de celle que nous connaissons !

     

    « Le petit épargnantChurchill vs Hitler-Staline-Allah »