• Qui insulte la mémoire des victimes du terrorisme ?

    Qu’est-ce qui peut bien , dans les propos de Trump, choquer à ce point certaines associations de victimes du terrorisme ?

    Bon, l’affaire est entendue : Trump est un gros beauf stupide, vulgaire et toujours grossier dans ses propos. Le provocateur absolu, l’antéchrist dans toute son horreur !

    Et pour vous dire la vérité, cher lecteur, je ne l’aime pas du tout !

    Quand il parle des femmes il est vulgaire.
    Quand il parle d’Obama, il est stupide.
    Quand il parle en général il est grossier.

    Aussi, quand il parle des victimes des attentats terroristes, il est vulgaire, grossier et stupide.

    "Pan ! Au suivant ! Pan ! Au suivant !"

    C’est con, c’est minable, nous sommes d’accord ! Mais c’est sa façon de parler habituelle. Sur le fond, personne ne le soupçonne d’être un ami des terroristes du Bataclan ni même d’être bienveillants avec eux ! Alors, qu’est-ce qui peut bien choquer à ce point tant de gens et spécialement certaines associations de victimes du terrorisme ?

    Qui insulte la mémoire des victimes du terrorisme ? Le con qui dit qu’on les a abattus à la chaîne comme des bestiaux à l’abattoir ou l’islamologue au langage châtié et mesuré qui parle avec tendresse de ces « jeunes » qui ne seraient devenus radicaux qu’en raison des inégalités sociales dont ils auraient été victimes dans notre pays ?

    Qui insulte la mémoire des victimes ? Celui qui montre (de façon crapuleuse, on est d’accord) des images d’exactions de Daech ou ceux qui demandent le retour en France de ceux qui ont commis ces exactions pour leur permettre d’échapper à la sévérité de la justice des pays où ils ont commis leurs crimes barbares ?

    Et puis, c’est quoi la protection de la mémoire des victimes ? Ce serait un copyright sur la forme et sur le fond accordé à chacune des associations de victimes sur la façon d’évoquer les attentats terroristes ?

    Les dites associations de victimes du terrorisme n'ont rien à dire à Tarik Ramadan et à son frère ? rien à redire à certaines analyses d’Edwy Plenel ? aucune protestation à l’encontre de Danielle Obono et de Houria Boutelja ? Tous ces gens-là sont irréprochables s’agissant de la mémoire des victimes du terrorisme ?

    La seule façon de respecter la mémoire des victimes serait donc de répéter ad nauseum  : "vous n'aurez ma haine", " il faut s'attaquer aux causes ", "non à la loi du Talion" ?

     

     

    « Bain de sang et coups de pied La mémoire des victimes du terrorisme (suite et fin) »