• Si j’aurais su, j’aurais pas venu

     

    Oh lala lala, ils commencent à me faire chier, ces Libanais ! enfin...je veux dire ces Syriens !

    Il y a quelques années, avec la guerre en Syrie, je me suis souvenu que j’avais des racines dans cet Orient chrétien qui me faisait tant rêver quand j’étais jeune. Et quand je dis rêver, je devrais plutôt dire fantasmer, car ce sont les filles libanaises (et syriennes) chrétiennes avec leurs silhouettes poteléee, leur abondante chevelure noir corbeau, leurs yeux en amande et leur candeur un peu surjouée qui me faisaient rêver.

    Certes, leurs pères étaient plutôt débiles mais je n’avais que peu de rapport avec eux. Un échange entre deux amis de mon père me revient à l’esprit :

    - Simone Veil est juive, tu le sais ?

    - Vraiment ? Pourquoi Giscard l’a choisi ? Qu’est-ce qu’elle a de spécial ?

    - Oh, je pense qu’il a voulu faire plaisir à la communauté juive

    - Oui mais dans ce cas pourquoi il n’a pas choisi plutôt son mari ?

     

    Ensuite j’ai quitté la maison de mon père pour aller étudier, travailler, me marier, faire des enfants, divorcer et les seuls contacts que j’ai eus avec cette communauté ont été quelques soirées de mariages.

    Et puis, voilà que cette foutue guerre civile me replonge dans cette communauté. Je fréquente les soirées de collecte de fonds pour aider les Chrétiens d'Orient. Je me fais des amis Libanais et Syriens, certains avec la nationalité Française, d'autres pas. 

    Je finis même ( mais ça c'est une autre histoire) par succomber au charme oriental d'une belle brune pulpeuse. 

    Et je tombe dans cette espèce de copinage communautariste que j'ai toujours fui : "Un cousin du tonton du beau-frère de ta grand-mère est de passage à Paris. Il a déposé une demande à l'Office de Bordeaux. Il faut que tu le reçoives pour lui donner des conseils"

    Les conseils sont inutiles, le mec sait ce qu’il veut et ça en dit long sur ce que les demandeurs d'asile attendent de la France :

    le demandeur d’asile : il faut avoir travaillé combien d’années pour bénéficier de la retraite en France ?

    Moi : Ca dépend… une quarantaine d’années à peu près

    Le demandeur d’asile : oh, j’ai largement le compte ! J’ai commencé à travailler à 14 ans !

    Moi : en France ???

    Le demandeur d’asile  : mais non, évidemment ! En Syrie, d'abord et au Koweït ensuite pendant quinze ans

    mo : Ah oui, mais ça ne compte pas ! Ce sont les années de travail en France qui comptent, ou dans un pays qui a passé une convention de réciprocité avec la France

    Le demandeur d'asile : non, non, tu te trompes, mon ami ! Je connais un syrien qui vient d'arriver. Il touche déjà sa retraite

    Moi : on lui a donné quelque chose ok, mais ce n'est pas une pension de retraite

    Le demandeur d'asile : non, non, tu te trompes, mon ami

    Mo : Bon ben Ok, désolé, je savais pas.

     

    Et puis là hier soir, réveillon de la nouvelle année dans un restaurant libanais. Entre serpentins et cotillons, entre Houmos, Moutabal et Taboulé quelques échanges entre hommes. On tombe d'accord sur pas mal de choses : la sono est trop forte, le vin n'est pas mauvais, la danseuse du ventre est peut-être d'origine bulgare ou hongroise mais en tout cas pas orientale. On est aussi à peu près d'accord quand on évoque l'Arabie Saoudite ou le Qatar. Mais je me retrouve marginalisé quand on évoque les manifestations populaires en Iran. 

    "Ce sont les Juifs et les Américains qui sont derrière ces manifestations d'hostilité au gouvernement iranien "  

    Tous les syriens (chrétiens) du groupe sont d'accord avec ça. Pour bien comprendre la position de mes amis, il faut savoir deux choses :

    - la première est que les chrétiens syriens soutiennent inconditionnellement Bachar (contre les islamistes, ça, on peut comprendre) et aussi inconditionnellement les pays et les dirigeants qui qui soutiennent Bachar : la Russie bien sûr, mais aussi l'Iran, Cuba et la Corée du Nord.  

    - la deuxième chose est qu'ils ont baigné toute leur vie dans un pays où la seule analyse permise de la situation internationale est : les juifs contrôlent l'Amérique et l'Amérique contrôle le monde. 

    Et donc toute contestation dans un des pays amis de le Syrie, comme c'est le cas actuellement en Iran, ne peut être qu'une manœuvre hostile téléguidée par les américains, c'est à dire par les juifs. 

    Pauvres amis chrétiens d'Orient ! Votre malheur n'est pas seulement d'être les cibles favorites des islamistes, mais c'est d'être aussi souvent, dans la confusion mentale la plus totale, les ministres faire-valoir de dictateurs sanglants, les idéologues idiots utiles du panarabisme, des victimes du syndrome de Stockholm récitant parfaitement et avec conviction les leçons que vous ont enseignées les preneurs d'otages imbéciles qui vous tiennent en laisse.

     

    « Prière de fin de traitementTex : "Mon Dieu , protégez-moi de mes amis.." »